Premier job, premier salaire ! C’est votre compte en banque qui va être content ! Votre futur boss vous parle de salaire brut mais en net, combien ça fait vraiment ? On vous aide à y voir plus clair.

Le salaire

Votre salaire comprend déjà quelques petits suppléments bien sympas qui font du bien en fin de mois : les avantages extralégaux  négociés avant de commencer, comme un restaurant d’entreprise avec repas à prix réduits, une voiture de société ou encore des chèque-repas. Ils apparaissent donc sur votre fiche de salaire car ils sont soumis aux allocations sociales et au précompte professionnel.

Par contre, certains avantages ne sont pas considérés comme faisant partie de votre salaire :

  • Le remboursement de vos frais (  prix d’entrée d’un congrès, ...)  sur base de justificatifs ou de forfait
  • Le remboursement de vos déplacements domicile-lieu de travail (maximum 380 € par an)
  • Les éco-chèques (maximum 250 € par an)

Du salaire brut au salaire imposable

La cotisation de sécurité sociale

Le salaire brut est le salaire qui vous est dû par votre employeur. Ce dernier y prélève sur un pourcentage fixe de 13,07 % comme cotisation à votre charge reversée à l’Office National de Sécurité Sociale (ONSS). Cette cotisation sert à payer les pensions, les allocations de chômage, les soins de santé, les allocations familiales, etc. Il s’acquitte également, mais à sa charge cette fois, d’une cotisation ONSS employeur dont le pourcentage (± 40% de votre salaire brut) peut varier selon le secteur professionnel dont vous dépendez.

Votre salaire imposable est donc le salaire brut moins la cotisation de sécurité sociale à votre charge. C’est pour cela que la différence entre le salaire brut annoncé et le salaire net est souvent surprenante !

Bon à savoir :

Le bonus à l’emploi social garantit un salaire net plus élevé aux bas salaires en réduisant le montant des cotisations. Il est calculé sur base d’un salaire mensuel minimum qui fait office de référence.

Du salaire imposable au salaire net

Pour calculer votre salaire net (ce qui sera vraiment versé sur votre compte), il faut encore  retirer:

Le précompte professionnel
Le précompte professionnel est une sorte d’avance, d’acompte sur vos impôts. Votre employeur est obligé de le retenir de votre salaire sur base d’un barème tenant compte de votre salaire imposable et du nombre de personnes qui sont à votre charge. 

  • La contribution spéciale pour la sécurité sociale (CSS)
    C’est un impôt provisoire prélevé sur votre salaire net. Le montant définitif sera défini via votre déclaration fiscale, en tenant compte de vos revenus imposables et de ceux de votre ménage.
  • Votre contribution à une éventuelle assurance collective.
  • Les avantages en nature, comme, par exemple,  une voiture de société.
  • Votre contribution personnelle pour les chèques-repas (minimum 1,09 € par chèque émis).
  • Voilà, avec ces quelques explications, vous pouvez enfin calculer ce qui restera vraiment sur votre compte ! Il ne vous reste plus qu’à suivre ces 6 conseils pour bien gérer votre salaire.